Coronavirus: «Pas d’espoir avant mars» pour les sportifs amateurs

Bien que les tendances à la baisse se poursuivent, les sportifs amateurs devront encore ronger leur frein pendant plusieurs semaines, au moins.

A. Ma.
Coronavirus: «Pas d’espoir avant mars» pour les sportifs amateurs
Il fera doux avec des maxima compris entre 5 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne à 11 degrés en Flandre, sous un vent modéré à assez fort. Des rafales pourront souffler jusqu’à 60 km/h. ©Photo News

Ministre des Sports au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny a récemment douché les espoirs de nombreux sportifs amateurs, de plus en plus impatients à l’idée de reprendre les entraînements.

«Pour les plus de 12 ans, la pratique (collective, NDLR) du sport est toujours interdite. J’espère que cela pourra reprendre au plus vite, regrette la ministre dans une interview accordée à Sudpresse. C’est un crève-cœur, je le répète, mais je crains qu’il n’y ait pas d’espoir avant mars.»

+ À LIRE AUSSI | Coronavirus : pourquoi « les écoles ne sont pas les moteurs » de l’épidémie en Belgique

«C’est la période la plus délicate de l’année au niveau de la circulation du virus. On ne peut pas envisager d’assouplissements, poursuit Valérie Glatigny. On voit que les experts travaillent sur un scénario mais l’horizon ne se dégage pas avant début mars.»

Invitant les sportifs amateurs à «s’accrocher», la ministre espère juste «un bel été sportif, avec les protocoles»: «Ce seront nos bulles d’oxygène.»

Pas d’exception

À l’instar de Valérie Glatigny, les experts de Sciensano ont également douché les espoirs de reprise du sport amateur pour les plus de 12 ans.

«Dans les circonstances actuelles de confinement, diminuer les rassemblements reste important pour diminuer les risques de contamination, a expliqué Yves Van Laethem, ce vendredi, au cours d’une conférence de presse. Les activités sportives n’y font pas exception.»

Bref, les sportifs amateurs l’auront compris: ils doivent prendre leur mal en patience.

+ VIDÉO | Coronavirus : « Les vacances de Noël ont été bien gérées » en Belgique