Cette fois, Waremme n’a pas fait le poids

Les Wawas auraient pu revendiquer le gain d’un set. Mais pour le reste, Maaseik a tout simplement été plus fort. VBC Waremme - Maaseik : 0 - 3

Florian CASPERS
Cette fois, Waremme n’a pas fait le poids
Waremme a bien failli prendre un set. ©Yves Bircic

Deux semaines après leur affrontement en quart de finale de Coupe de Belgique, Waremme et Maaseik se retrouvaient une nouvelle fois ce mercredi soir au Pôle ballons. Les hommes de Sacha Koulberg espéraient bien sûr rééditer la même prestation en faisant douter les Limbourgeois un maximum.

Mais le scénario est tout autre dès l’entame de match. Les hommes de Joel Banks démarrent la rencontre pied au plancher. Plus costauds au block et efficaces dans leurs attaques, les visiteurs prennent rapidement deux, trois, quatre et même cinq unités d’avance. Les points marqués par les Wawas le sont même en grande partie à cause de services ratés adverses. En fin de set, Lallemand, monté à la place de Detandt, réduit quelque peu l’écart, mais le mal est fait, Espeland offre le premier match aux siens sur la marque de 16-25.

Maaseik continue sur sa lancée dans le deuxième set et mène 2-5, 8-10 et puis 12-15. On craint alors le pire pour les Hesbignons mais avec l’entrée d’Evrard à la passe, ils reviennent petit à petit dans le set. Abinet, discret jusqu’alors, sort de sa boîte et enchaîne les attaques gagnantes et c’est finalement Lallemand qui offre une balle de set à Waremme. Mais Maan, en bon capitaine, remet les siens en selle. C’est ensuite Karimisouchelmaei qui sort un gros service avant de gaspiller cette balle de set d’un service dans le filet. Maan l’imite quelques instants plus tard avant que Kindt, fraîchement monté au jeu, n’offre deux sets d’avance à ses couleurs (26-28).

Même menés de deux manches, les Wawas n’abdiquent pas et tiennent le rythme de Maaseik en début de troisième set. Mais Thys, Kindt et Maan permettent aux visiteurs de passer de 7-7 à 7-12. Sacha Koulberg dévide judicieusement de stopper l’hémorragie avec un temps-mort. Rien n’y fait, l’écart oscille entre quatre et six unités. Ecart qui ne sera jamais comblé par les Wawas qui s’inclinent finalement 19-25 à la suite de deux points consécutifs de Kindt, décidément bien inspirés dans les fins de set.

Sans être ridicules, une fois de plus, les Bleus repartent sans succès, pour la huitième fois de rang cette saison. Et pourtant, ce mercredi, ils auraient pu prendre un set. Mais les moments décisifs coutent cher. Une vilaine habitude…

Revivez le match sur le lien: https ://fb. watch/2g_oDsMHR0/

Sets: 16-25, 26-28, 19-25.

VBC WAREMME : Predius, Fafchamps, Detandt, Malisse, Zoodsma, Abinet, Perin (L); Zuidberg, Lallemand, Evrard.

GREENYARD MAASEIK: Espeland, Maan, Stahl, Cox, Thys, Karimisouchelmaei, Dronkers (L); Mc Cluskey.