Douin: «La communication fut exécrable»

Yves Douin, le secrétaire général de l’AFTT et président du CP Liège ne mâche pas ses mots. Et souhaite mettre les choses au point.

T.B.
Douin: «La communication fut exécrable»
Yves Douin, le président de l’AFTT, reste meurtri par les récents événements. ©Doc

Quelques heures après l'annonce de l'arrêt des championnats de ping jusqu'au 9 novembre, qui a suscité de gros débats sur les réseaux sociaux, Yves Douin en a toujours gros sur la patate. Remonté, le président de l'AFTT met les choses au point dans un courrier qu'il nous a personnellement adressé. «On le dit souvent, quand tout va bien, tout est simple, quand ça va mal, tout devient plus compliqué, entame l'intéressé. C'est dans ce contexte, où les rapports humains sont exacerbés, qu'on reconnaît le vrai visage des gens. Dans un contexte compliqué, c'est avant tout une bonne communication qui permet de prendre les bonnes décisions et d'apaiser les débats. Force est de constater que la communication de la fédération a été exécrable. Soit que chacun veut faire son cavalier seul et avoir la primeur de lâcher l'information, soit que la pression extérieure est trop forte, soit qu'on se veut respectueux des autres entités sportives… mais souvent sans juste retour.»