«L’attitude de certains n’est pas acceptable»: Glatigny appelle à plus de responsabilisation dans les buvettes

Valérie Glatigny, la ministre, entre autres, du Sport, a appelé dans un courrier aux présidents et correspondants qualifiés des clubs amateurs à plus de «responsabilité citoyenne».

«L’attitude de certains n’est pas acceptable»: Glatigny appelle à plus de responsabilisation dans les buvettes
Illustration. ©ÉdA – Florent Marot

«Nous constatons, avec regret, les trop nombreuses largesses prises avec les consignes diffusées. En outre, les comportements affichés, par des supporters ou encore des joueurs, au sein des buvettes ne relèvent pas d’une attitude en phase avec les responsabilités citoyennes que nous nous devons tous de respecter», explique d’emblée la ministre.

Pour elle, il est capital de respecter les mesures dans ces lieux de convivialité et de partage. Le but est d'éviter de devoir prendre des mesures plus sévères comme c'est le cas à Bruxelles. Il est vrai que dans ces lieux où s'exprime la joie, l'esprit de camaraderie, les consignes sont difficiles à respecter stricto sensu.

«La responsabilisation au sein d’un club n’incombe pas qu’à une seule personne. Dirigeants, bénévoles, entraîneurs, joueurs, supporters doivent endosser leur part de responsabilité et contribuer à la diffusion d’un comportement responsable dans le chef de tout un chacun au sein d’un club», poursuit-elle en mettant l’accent sur l’effort collectif de toutes les personnes qui font la vie d’un club de sport.

Avant de conclure: «Évitons la fermeture de vos buvettes et évitons plus encore un retour au confinement car, vous le savez, la situation est préoccupante.»