Volley-ball verviétois: nos dames peuvent-elles retrouver le top niveau?

Malgré l’absence d’une Ligue A à Aubel, nos équipes féminines entendent bien représenter le volley régional à leur niveau.

Martin Maurage
Volley-ball verviétois: nos dames peuvent-elles retrouver le top niveau?
Les dames de Thimister retrouveront-elles le top niveau dans quelques années? ©imagesports.be

1. N3: Franchimont n'est plus seul Sans Aubel, qui a scratché son équipe en tête de Ligue B la saison dernière, le top du volley verviétois se retrouve en N3 (ex-N2 rebaptisée suite à la réforme des championnats). Là, on retrouve les filles de Franchimont-Theux, maintenues in extremis après une saison plutôt délicate, mais aussi celles de Thimister, montantes suite à leur belle 2e place dans l'ancienne N3. Avec quelles ambitions les deux clubs arriveront-ils dans cette nouvelle série? Difficile à dire, tant on joue la prudence d'un côté comme de l'autre. Thimister peut en tout cas jouir d'un savoureux mélange entre jeunesse et expérience, avec Jacqui Meessen (qu'on ne présente plus) à la baguette. Quant aux Theutoises de Thierry Renard, elles sans doute à cœur de montrer qu'elles ont leur place dans la série après la déception de l'année dernière.