VIDÉO | Plus costaud, Xhoris s’impose à Templiers-Nandrin

Le penalty stoppé par Hoferlin à 1-1est le tournant d’une rencontre que Xhoris mérite de remporter. Templiers-N. - Xhoris : 1 - 3

Jean-Luc Braida

Auréolé de son succès à Waremme, Templiers partait favori de cette rencontre face à un Xhoris fragilisé par son récent 1/9, marqué par une moyenne de trois buts encaissés par match. En perte de confiance, Paulus cédait dès lors sa place à Hoferlin dans le but xhorisien et ce dernier allait se montrer autoritaire et même décisif à la 51e lorsqu’il stoppait le penalty botté nonchalamment par Bawin alors que le marquoir affichait 1-1. C'est sans doute un des tournants de cette rencontre qui a rapidement souri aux visiteurs puisque très tôt Djaouaoua se jouait de son défenseur pour placer hors de portée d’Hanosset (0-1). Mieux en jambes, Xhoris faisait le jeu mais sur sa première possibilité, Burton se montrait le plus prompt au premier poteau et d’un front rageur rétablissait l’égalité (1-1). Le brillant médian récidivait quelques minutes plus tard mais M. Kizedioko, qui voyait une poussée du buteur sur Clotuche, annulait le but. C’était au tour de Templiers de sortir de ses bases ce qui offrait à Lognoul deux possibilités de faire le break. Mais le dernier mot de ce premier acte revenait aux locaux lorsqu’une superbe (et trop rare) remontée de terrain de Di Pasquale transitait par De Blaere qui centrait en un temps pour Bawin dont la reprise en un temps filait de peu à côté. La reprise était marquée par ce penalty manqué par Bawin qui rendait un coup de boost aux visiteurs. Quelques minutes plus tard, la défense locale était piégée par un long ballon de Lawarrée que Lognoul exploitait, après avoir évité Hanosset, pour donner l’avantage à ses couleurs (1-2). Dans la foulée, Djaouaoua, encore servi par Lawarrée, loupait l’immanquable devant Hanosset et il fallait attendre la 80e pour voir les hommes de Michaël Lebe asseoir leur succès via la conversion d’un penalty généreusement accordé à la suite d’un contact entre Damsin, qui avait touché le ballon, et Lodonou (1-3). La rentrée aux vestiaires était houleuse. Contesté par les deux équipes tout au long de la partie, le directeur de jeu était houspillé par certains supporters nandrinois et Velter, pourtant sorti par son coach à la pause, écopait d’un carton rouge. Déplorable!