VIDÉO | La Clavinoise - Xhoris 4-3: un triplé de Debens fait chuter Xhoris

Les Bordeaux ont jeté les bases de leur succès en première période avec un grand Debens. Puis Xhoris s’est réveillé, mais trop tard.

Jean-Luc Braida
VIDÉO | La Clavinoise - Xhoris 4-3: un triplé de Debens fait chuter Xhoris
Gielen a lancé les hostilités pour ses couleurs. ©Léva

Deux points en faveur de Xhoris séparaient les deux équipes avant le coup d’envoi mais La Clavinoise, totalement décomplexée, a montré à son voisin, par ailleurs candidat au Top 5, qu’elle avait de belles ressources et que, devant son public, elle comptait assurer le spectacle. Du spectacle, il y en a eu. François Duchesne démontre qu’il est bel et bien de retour en adressant un premier caviar dans la foulée de Gielen (hors jeu?) qui s’en va crucifier Paulus. Les hommes de Michaël Lebe tentent de réagir mais, bien que présents dans la moitié adverse, ils ne parviennent pas à mettre la pression sur la défense articulée autour du trio Bayonnet-Pirnay-Perez derrière lequel Frère, avec l’autorité qu’on lui connaît, veille au grain. Frère, qui est aussi le premier relanceur clavinois, comme il le démontre à la 27e lorsque son dégagement trouve le front de Gielen posté dans le rond central qui dévie dans la course de Debens. Plus rapide que son opposant, l’attaquant s’en va dribbler Paulus et plante le numéro deux. Et ce n’est pas fini pour les locaux qui assomment leur adversaire lorsqu’un centre de Duchesne traverse toute la défense pour arriver dans les pieds de Debens, posté au second poteau. La Clavinoise a mis son habit de gala mais un superbe assist de Barankiewicz permet à Lawarrée d’atténuer la sévérité des chiffres juste avant la pause. De quoi rendre de l’espoir aux visiteurs qui peuvent compter sur l’agilité de Paulus dans les pieds de Gielen pour éviter le 4-1, qui tombera toutefois un peu plus tard à l’issue d’un superbe mouvement initié par Van Esch. Sa passe dans la course de Duchesne est tranchante et la lumineuse offrande de ce dernier profite à ce diable de Debens. Tout est dit? Non, car Xhoris réduit à dix, ne baisse pas les bras mais il trouve sur son chemin un grand Frère qui finira tout de même par se retourner devant Mack et… Perez. Trop tard toutefois pour contester le succès de ces spectaculaires clavinois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.