Rallye de Wallonie en direct : Verschueren termine la deuxième journée en tête, Cherain en embuscade

Aux commandes du rallye depuis samedi matin, Verschueren caracole toujours en tête devant Cherain et Fernémont au terme de la deuxième journée. Au rayon des abandons, après celui de Bonjean en matinée, De Mévius, Matterne et Monfort ont également dû jeter l'éponge.

La Rédaction de L'Avenir
Rallye de Wallonie en direct : Verschueren termine la deuxième journée en tête, Cherain en embuscade

Verschueren en tête avant la dernière journée, Cherain impressionne

La troisième et dernière boucle de la journée, sur les routes de Mohiville, Natoye, Malonne et Bois-de-Villers aura permis aux trois pilotes qui occupent la tête de course depuis le début du rallye de creuser petit à petit l’écart sur la suite des concurrents. Verschueren, très régulier, garde la tête de la course, avec une avance de 00:07.5 sur Cédric Cherain, qui impressionne. Le régional, Adrian Fernémont, un peu déçu de donner le maximum sans pouvoir faire la différence sur Verschueren et Cherain se contente de la troisième place à 00:20.5. Collard, Bedoret, Canal-Robles Schilt, Boxoen, Snijers et Cracco Pieter Jan complètent le top dix du classement général.

De nombreux abandons sont à relever. Au total, pas moins de 39 équipages ont été contraints à l’abandon, à l’image de Monfort, qui a fait fort sur l’avant-dernière spéciale de la journée, à Malonne. Après l’arrêt du chrono, il a fait une sortie de route assez spectaculaire et c’est la dépanneuse qui a dû dégager le véhicule.

Côté pénalités, Bouche écope de trois minutes de pénalités à la suite d'une infraction.

Malonne, une spéciale à oublier !

Une spéciale de Malonne assez… spéciale!En effet, les supporters ne sont pas parvenus à se tenir durant les trois passages des pilotes et les incidents ont été nombreux. Lors de l’étape de l’après-midi, deux personnes ont dû être embarquées en ambulance à la suite d’une bagarre. Lors du dernier passage de la journée, la spéciale a été neutralisée. D’autres spectateurs se sont battus à coups d’extincteurs! La police et une équipe des Deltas sont intervenus mais la spéciale n’a pas repris.

Demain, dernière journée de ce rallye, huit spéciales sont au programme. Après une course nuit, les pilotes s’élanceront à Vedrin pour la première spéciale de la journée dès 8h50.

Verschueren toujours leader après la deuxième boucle

La deuxième boucle est bouclée pour les candidats à la victoire. Ils sont tous repassés sur les spéciales de Mohiville, Natoye,Malonne et Bois-de-Villers. Verschueren s'est adjugé les spéciales de Mohiville et de Bois-de-Villers,Cherain celle de Natoye et Fernémont celle de Malonne. Les trois hommes de tête ne lâchent donc rien.

Au classement provisoire, les écarts se creusent tout de même petit à petit. Verschueren et sa copilote occupent toujours la première place. Cherain n'est pas très loin derrière, avec 00:07.2 de retard. Ses deux sorties de route récentes ne sont visiblement plus que des vilains souvenirs. Fernémont s'accroche à ce podium, à 00:18.9 du leader.

Guillaume De Mévius a été victime d'une sortie de route. Il a fait un tonneau dans la spéciale de Mohiville. Au départ reparti, il a finalement abandonné. La crevaison de Bouche dans la spéciale de Malonne lui a valu quelques secondes de retard, mais rien de trop grave.

Place maintenant à la troisième et dernière boucle de la journée. A souligner également l'abandon de trente duos dans cette 35ème édition du Rallye de Wallonie sur les nonante inscrits.

La première boucle pour Verschueren, Bonjean abandonne

La première boucle des quatre spéciales de la matinée touche doucement à sa fin. Après Mohiville, la plus longue spéciale de ce rallye, les pilotes ont roulé à Natoye, Malonne et Bois-de-Villers.

La grosse nouvelle de la matinée, c'est l'abandon de Bonjean, qui a cassé son pont dans la spéciale trois.

Le Rhisnois, Guillaume De Mevius rencontre des problèmes de moteur (la pop Off) et ne trouve pas les solutions. Il s'adjuge tout de même un très bon chrono dans la spéciale Malonnoise.

Au niveau du classement, Verschueren est pour le moment aux commandes, devant Cherain, à 00:01.03 et le Vedrinois Fernémont, qui était en tête ce matin et qui ouvre donc toutes les spéciales de la journée. Bouche et Collard complètent le top cinq.