D1B: Tubize obtient son maintien… administratif pour 2018-2019

La commission des licences de l’Union belge de football a accordé, ce mercredi, sa licence pour le football professionnel à l’AFC Tubize. Ce n'est pas (encore?) le cas du Lierse, autre club de D1B.

Sylvain Docquier
D1B: Tubize obtient son maintien… administratif pour 2018-2019
Après avoir obtenu leur maintien, les Sang et Or de Tubize doivent faire le boulot sur le terrain pour rester en D1B. À ce titre, le match de vendredi soir contre l’Union sera archi-décisif! ©BELGA

Le verdict était attendu, il est tombé ce mercredi: l’AFC Tubize a obtenu sa licence D1A et D1B, ce mercredi, et pourra donc toujours évoluer au sein du football professionnel lors de la saison 2018-2019. «La commission des licences déclare que la requête introduite par l’AFC Tubize en vue de l’obtention de la licence de football professionnel 1A et 1B est recevable et fondée», a confirmé le club tubizien dans un communiqué diffusé sur son site internet (www.afctubize.be).

Bonne nouvelle donc. Mais après le maintien administratif, il reste, désormais, à acquérir le maintien… sportif. Et ce n’est pas une mince affaire pour les Tubiziens qui, à trois journées du terme, sont actuellement quatrièmes et derniers des play-down de la Division 1B avec trois unités de moins que l’Union Saint-Gillloise, qu’ils reçoivent ce vendredi (20h30) pour un match capital. En cas de défaite, l’AFC serait, en effet, condamné car même s’il restera deux matches à disputer, il ne pourra pas dépasser le club unioniste étant donné qu’il a terminé derrière celui-ci dans la phase régulière de championnat.

Par ailleurs, on notera que le Lierse, autre club de D1B mais qui est en proie à de gros financiers depuis le retrait de son propriétaire Maged Samy, n’a pas reçu sa licence. Faute de repreneur à l’heure actuelle, il ne peut, en effet, prouver sa continuité, un critère essentiel pour l’obtention du précieux sésame. Le Lierse doit donc finaliser au plus vite la reprise du club (il y aurait d’ailleurs toujours plusieurs pistes explorées à ce jour) et ensuite introduire un nouveau dossier auprès de la CBAS (Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport). Dans le cas où cela n’aboutirait pas, le Lierse serait relégué au niveau amateur et le descendant sportif de D1B obtiendrait son maintien. Affaire à suivre, donc…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...