Plus de 30.000 festivaliers pour le Tournai Ramdam festival

Le public a récompensé "Le Bleu du caftan" comme meilleure fiction et "Into the Ice" dans la catégorie des documentaires.

Audrey Ronlez
 Le prix de la meilleure fiction a été attribué au film «Le bleu du caftan», dans lequel on retrouve notamment Lubna Azabal, la marraine du festival.
Le prix de la meilleure fiction a été attribué au film «Le bleu du caftan», dans lequel on retrouve notamment Lubna Azabal, la marraine du festival. ©Com.

La treizième édition du Tournai Ramdam Festival se termine et c’est avec joie que l’équipe organisatrice a annoncé que la barre des 30 000 spectateurs a, à nouveau, été largement franchie.

" C’est un plaisir pour nous de voir que les spectateurs répondent toujours plus présents au festival et à sa programmation de films qui “dérangent”. Cette année, la programmation s’est enrichie d’une sélection de films destinés à un plus large public, petits et grands. Le public des jeunes s’agrandit aussi, pour notre plus grand bonheur.

Le Clip-Clap, concours de critiques cinématographiques, a également réuni plus de 1700 étudiants répartis entre Tournai, Bruxelles, Rixensart, Ath et Mouscron en Belgique ainsi que six autres villes de France.

Le week-end du court-métrage, composé d’une compétition belge et internationale et de courts-métrages accessibles dès 4 ans, a remporté un vif succès auprès des spectateurs. "

Pour la première fois et en collaboration avec la Croix-Rouge, la PIT et le REPIT, le Tournai Ramdam Festival avait mis en place un système de "billets suspendus" permettant de rendre le festival accessible au plus grand nombre. Des dons ont ainsi permis d’offrir des places de cinéma à 46 personnes.

Prix du public

"Comme vous le savez, les prix au Tournai Ramdam Festival sont décernés par le public."

Ainsi, c’est au cours d’une cérémonie organisée en prélude la projection du film de clôture "La famille Asada" de Ryôta Nakano que le public a pu découvrir le résultat de ses votes et le palmarès complet de cette édition 2023.

Le prix de la fiction la plus dérangeante est attribué à "Noémie dit Oui" de Geneviève Albert et le prix de la meilleure fiction au film "Le Bleu du Caftan" de Maryam Touzani.

Le prix du documentaire le plus dérangeant est attribué à "Eleven Days in May" de Mohammed Sawwaf et Michael Winterbottom, tandis que le prix du meilleur documentaire est attribué à "Into the Ice" de Lars Ostenfeld.

Prix de la presse

En collaboration avec l’Union des critiques du cinéma (UCC) et l’Union de la presse cinématographique belge (UPCB), le prix du jury de la presse est attribué à "A House made of Splinters" de Simon Lereng Wilmont. Ce même jury a par ailleurs décidé de remettre une mention spéciale à "Chaylla" afin de mettre en avant le premier film de Clara Teper et Paul Pirritano et de souligner l’humanité de leur travail.

Concours Clip-Clap

Le premier prix Clip-Clap Belgique est attribué à Violette Deltour du Collège Notre-Dame de Kain. En ce qui concerne le Clip-Clap France, le premier prix est décerné à Magalie Hauspie du Centre de formation aux apprentis de Tourcoing. Le premier prix de l’Open Clip Clap est quant à lui attribué à Thomas Dequidt (Uni-cité).

Palmarès courts-métrages

Enfin, pour rappel, le festival avait débuté avec un week-end dédié principalement aux courts-métrages, eux aussi en compétition.

Le prix du court-métrage belge le plus dérangeant est revenu à "Izigo" de Manu Coeman, le prix du meilleur court-métrage belge à "Les Silencieux" de Basile Vuillemin, le prix du court-métrage international le plus dérangeant à "Flounder" de David Cutler-Kreutz et Sam Cutler-Kreutz et le prix du meilleur court-métrage international à "Carla" de Kamel Guemra.

Chez les plus jeunes, le prix du meilleur court-métrage dans la catégorie Kids 4-8 ans a été décerné à "Dans la Nature" de Marcel Barelli, dans la catégorie Kids 8-12 ans revient à "Bolide" de Juliette Gilot.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...