Kain-Tournai : l’écrivaine Michèle Vilet s’en est allée

Poète, nouvelliste et romancière, elle disait avec force son amour pour la ville de Tournai, l’Escaut, les rives et écluses.

Françoise Lison
 Michèle Vilet: «Je suis devenue le lien entre chaque pierre/inséparable désormais.»
Michèle Vilet: «Je suis devenue le lien entre chaque pierre/inséparable désormais.» ©EdA

C’est une grande figure tournaisienne qui vient de s’éteindre. Michèle Vilet (86 ans) faisait partie de la vie culturelle de sa ville. Autrice de nombreux ouvrages, elle enseigna la littérature à l’École normale de la rue des Carmes (aujourd’hui Haute École en Hainaut).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...