La Wallonie picarde, un terreau toujours plus fertile en brasseries

Lors de notre dernier relevé, qui datait d’avant le Covid, notre région comptait trente-trois " brasseries ". Elles sont désormais 38, dont 26 (et bientôt 28) produisant leurs bières sur site, tandis que deux ou trois autres projets semblent déjà bien avancés.

Pascal Lepoutte
La Wallonie picarde, un terreau toujours plus fertile en brasseries
©-Eda

La Wallonie picarde reste plus que jamais le paradis de la bière et des brasseries. En octobre 2019, nous présumions que ce chiffre de "33" allait vite déborder. C’est fait: de Comines à Enghien, nous avons comptabilisé trente-huit brasseries ou "marques" faisant brasser leurs bières, selon leurs propres recettes, dans des installations de "confrères" (parfois en attendant de mettre en place leur chaîne de fabrication). Et cela, sans prendre en compte les nombreuses "bières à façon", de l’Anvinoise à la Whope, en passant par la Cellestine, la Chougle, la Lily triple d’Au Vieux Tournay, la Montrœuloise et bien d’autres encore. Le nombre de bières "made in Wapi" dépasserait ainsi les 250 !

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...