Une action devant Saint-Luc, un an après le décès de Cheyenne

Avec le soutien de l’école, de la Ville et de la police, les parents de Cheyenne initient une action de ralentissement ce 14 décembre dont ils nous détaillent l’intérêt.

Thomas Turillon

Cela fait déjà un an qu’un motard ôtait la vie à Cheyenne devant l’école qui la préparait à un avenir artistique. Une accélération qui a brisé deux familles à jamais. Le jugement est tombé en cette fin novembre, sa conduite a été jugée irresponsable. La phase judiciaire est close mais elle ne freine la perspective d’autres drames…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...