La troupe mauldoise Arts et Loisirs retrouve les planches: « Le théâtre, une bonne thérapie contre la morosité » (vidéo)

Après trois ans d’absence, la troupe Arts et Loisirs remonte sur scène pour présenter une comédie désopilante, riche en quiproquos, dès le 9 décembre.

Pierre-Laurent Cuvelier

Trois ans déjà qu’ils n’avaient plus foulé les planches de la salle socioculturelle de Maulde. Le Covid est d’abord venu jouer les trouble-fête avant que le bâtiment ne fasse l’objet de travaux de réfection et de remise aux normes bien mérités. "Cela n’a pas été facile de se remettre en route après une attente aussi longue, mais on était tous animés par l’envie folle de se retrouver. La troupe, c’est un peu une seconde famille, une thérapie contre la morosité actuelle", affirme la Montrœuloise Martine Legrand.

 La joyeuse troupe est essentiellement composée de comédiens du village de Maulde.
La joyeuse troupe est essentiellement composée de comédiens du village de Maulde. ©ÉdA

Regonflés à bloc, les comédiens amateurs de la troupe Arts et Loisirs n’ont qu’une seule ambition: divertir et dérouiller les zygomatiques des spectateurs. "On en a bien besoin en ce moment ", glisse la metteuse en scène.

Une fois n’est pas coutume, le public aura droit à une pièce de théâtre désopilante à l’occasion des 6 représentations prévues au sein de la salle tournaisienne.

Ils jouent ensemble depuis plus de 20 ans !

Le choix s’est porté cette année sur une comédie en 3 actes, intitulée "Recherche femme désespérément", que l’on doit à l’auteur français Vincent Durand. "On a été séduits par le côté rocambolesque et les nombreux quiproquos qui jalonnent l’histoire. De plus, les rôles pouvaient être assez aisément répartis parmi les acteurs. "

À trois semaines de la "grande" première, le 9 décembre, l’engouement du public, toujours fidèle, ne se dément pas. "Dès qu’on a publié l’annonce de la pièce sur Facebook, les réservations ont démarré. On est déjà complet pour la soirée du samedi 17 décembre", précise Sébastien Delannay, membre de la troupe Arts et Loisirs et qui s’investit fortement dans la conception des décors. Nul doute que les quelque 1 000 places disponibles pour les 6 représentations (NDLR: la capacité de la salle socioculturelle est limitée à 150 personnes) s’écouleront comme des petits pains.

 Nous avons assisté à l’une des répétitions.
Nous avons assisté à l’une des répétitions. ©ÉdA

Depuis septembre, la petite quinzaine de comédiens répètent, sans relâche, deux fois par semaine. "On forme un noyau dur, composé principalement de Mauldois, au sein duquel se sont greffées quelques pièces rapportées comme moi, venues des entités de Frasnes, Mont-de-l’Enclus ou Celles, sourit la metteuse en scène Martine Legrand. À force de jouer ensemble depuis 20 ans, des liens forts se sont tissés au sein de notre joyeuse bande. Notre plus ancien comédien, Bernard Delcambre, vient de fêter ses 50 ans de carrière."

Un petit bout du synopsis…

La comédie "Recherche femme désespérément" dépeint le quotidien de Rémi, un homme presque ruiné qui invite son banquier à une partie de bridge dans sa maison cossue. Son désir est d’obtenir un prêt afin de se remettre à flot. Tout se déroule pour le mieux jusqu’à ce que Sophie, sa petite amie, décide de le quitter. Rémi veut trouver une remplaçante mais c’est loin d’être une sinécure. Sa femme de ménage, très envahissante, s’en mêle et l’homme voit débarquer tour à tour une escort girl, une secrétaire coincée, son ex-copine nymphomane…

À voir les vendredis 9 et 16 décembre à 20 h, samedis 10 et 17 décembre à 19 h 30, dimanches 11 et 18 décembre à 15 h 30. Entrée: 8 € (3 € pour les moins de 12 ans). Sur réservation: 069/54.89.14