Suite à un arrêté signé par le bourgmestre de Tournai, Charlène et ses 3 enfants doivent quitter leur habitation dans les 6 mois

Suite à un arrêté prononcé par le bourgmestre, Charlène Bouvier doit quitter son domicile dans les six prochains mois. Elle vit actuellement avec ses trois enfants dans un logement déclaré insalubre.

Antoine Pontrandolfi

"J’ habite dans un logement où les propriétaires sont des marchands de sommeil." Charlène Bouvier n’y va pas par quatre chemins. Avec ses trois enfants, la Templeuvoise loue une petite fermette qui tombe progressivement en ruines. "Des tuiles s’effondrent de la toiture, l’humidité attaque les châssis et les murs. Les fissures m’empêchent d’utiliser mon feu. Depuis cinq ans, rien n’est fait pour empêcher ce logement de devenir inhabitable."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.