Frappée par un homme à la mèche rouge

Alors vendeuse dans un magasin, la victime dit avoir été intimidée par son agresseur, qui aurait utilisé une barre de fer. L’homme nie en bloc. 

G.DX.
 Il est certain qu’une barre de fer peut faire de gros dégâts, comme ici dans un pare-brise, mais que dire lorsque les coups sont portés à une personne.
Il est certain qu’une barre de fer peut faire de gros dégâts, comme ici dans un pare-brise, mais que dire lorsque les coups sont portés à une personne. ©ÉdA – 501927086948  (photo prétexte)

Le 28 octobre 2017, la vendeuse d’une grande enseigne des Bastions était agressée. Cette jeune femme s’est constituée partie civile. Son agresseur présumé, un Afghan, était aidé par un interprète à la barre et prétend: "Je n’ai rien à voir avec ça !"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.