25 mètres à corriger, rue Royale à Tournai

Un contrôle a malheureusement révélé qu’il faudra effectuer des corrections sur un tronçon d’égouttage de 25 mètres, entre le carrefour Beyaert et l’avenue Henri Paris. Pas de réouverture totale à la circulation automobile d’ici la Toussaint, comme prévu, donc. Mais la situation va s’améliorer partout ailleurs dans la rue Royale et aux alentours d’ici novembre.

C.Ds
 Cette photo prise ce lundi montre un tronçon de la rue Royale qui ne doit pas être rouvert; la partie problématique se situe du côté de la place Crombez. Le carrefour Beyaert continuera à être pavé et sera libéré dans un mois environ à peu près.
Cette photo prise ce lundi montre un tronçon de la rue Royale qui ne doit pas être rouvert; la partie problématique se situe du côté de la place Crombez. Le carrefour Beyaert continuera à être pavé et sera libéré dans un mois environ à peu près. ©GH Timelapse

Le dernier tronçon de la rue Royale actuellement en travaux, entre la rue Beyaert et la place Crombez (où le pavage est terminé devant les boutiques), devait en principe être totalement terminé vers la fin octobre, soit d’ici la Toussaint.

Mais ça ne pourra finalement pas être le cas.

Ce n’est pas à cause des aléas météorologiques, même si les ouvriers ont été mis en intempéries quelques jours la semaine dernière. Le chantier accuse un retard suite à un constat de non-conformité effectué lors d’un contrôle de sécurité de l’égouttage : celui-ci impose des mesures correctrices sur les canalisations posées. Les engins de chantier sont donc occupés depuis ce mardi 4 octobre à rouvrir ce tronçon de quelque 25 mètres, en partie centrale de la voirie, là où les bandes de béton cyclables n’ont pas encore été coulées.

Les travaux d’aménagement ne peuvent donc se poursuivre dans cette zone. "Le tronçon impacté est compris depuis le carrefour Beyaert (non compris) et la place Crombez (jusqu’au carrefour avec l’avenue Henri Paris compris). Le retard est estimé à un mois ; ce tronçon devrait être réouvert pour fin décembre, après séchage."

Cette question du planning figurait au premier rang des préoccupations abordées lundi lors d’une réunion organisée par la Ville de Tournai pour l’ensemble des commerçants actuellement impactés par les travaux dans la rue Royale, depuis la rue de Monnel jusqu’à la place Crombez, et qui se posent des questions sur l’évolution du chantier. Pour répondre à leurs interrogations, étaient présents Philippe Robert, échevin des projets européens ; Tanguy Mariage, fonctionnaire dirigeant à la Ville de Tournai ; Philippe Lérinck, Directeur d’Eurovia section Tournai ; et Nathan Delbecq, ingénieurs projets à IPALLE.

« Non, les paveurs ne sont pas envoyés à la rue des Maux »

Les participants à cette réunion ont appris que, si retards il y a au niveau de la rue Royale, ce n’est pas parce que des paveurs seraient partis à la rue des Maux actuellement en réfection, comme le craignent des commerçants qui ont l’impression que le travail de pavage n’avance plus.

Aline De Meester, de l’Atelier de projets de Tournai, a relayé une série de réponses aux questions les plus récurrentes des intervenants. "Le sous-traitant pour la rue Royale n’est pas le même que pour la rue des Maux. Les paveurs de la rue Royale ne sont donc pas envoyés sur d’autres chantiers, même si ceux-ci sont également gérés par Eurovia. Ils sont donc bien attitrés à la rue Royale et au quartier de la gare. Ils sont actuellement au niveau de la voirie ouest de la place Crombez, ils continueront leur travail au carrefour Beyaert dès que la pose du plateau ralentisseur sera effective et ensuite au niveau de la rue des Jardins/rue du Becquerelle."

La voirie latérale du parc Crombez rouvert pour les fêtes

Mis à part le souci du dernier tronçon de la rue Royale, le planning annoncé reste à jour: le séchage est en cours au carrefour de la rue Royale et de la rue de Monnel ; sa réouverture est prévue mi-octobre. Le pavage continue au carrefour Beyaert et le plateau ralentisseur du côté de chez Pêch sera bientôt posé. La réouverture de ce carrefour est envisagée début novembre. "La libération des deux côtés de la rue Beyaert va ouvrir davantage encore le quartier, ce sera très positif".

 Soulagement, il y a quelques jours, pour les commerçants situés entre la rue Beyaert et  la rue de Monnel, qui l’ont fait savoir à leurs clients: «Le pavage est terminé devant les boutiques, l’accès est aisé via la rue Beyaert pour les piétons».
Soulagement, il y a quelques jours, pour les commerçants situés entre la rue Beyaert et la rue de Monnel, qui l’ont fait savoir à leurs clients: «Le pavage est terminé devant les boutiques, l’accès est aisé via la rue Beyaert pour les piétons». ©FB

Une partie des paveurs a également débuté le travail au niveau de la voirie latérale du parc Crombez puisque les bandes en béton (piste cyclo-piétonne et pistes cyclables dans la voirie) y ont été réalisées. Ce tronçon sera rouvert à la circulation d’ici les fêtes de fin d’année.