Al’Keketerie ferme (déjà) ses portes

La hausse des matières premières et la montée en flèche du prix de l’énergie ont poussé l’enseigne à stopper la production de pâtisseries en forme de phallus ou de vulve.

M.P.
 À Tournai, le magasin était implanté près de la cathédrale. À Namur, Al’Keketerie possédait ses quartiers la rue de la Croix.
À Tournai, le magasin était implanté près de la cathédrale. À Namur, Al’Keketerie possédait ses quartiers la rue de la Croix.

Un vrai succès qui avait amené dès son ouverture, une file d’impatients et de gourmands. David Jeanmotte, chroniqueur au Grand Cactus était même venu sur place à la rencontre du public et par la même occasion, goûter les fameux pancakes érotiques. Après avoir découvert ce concept à Barcelone, la patronne d’Al' Keket, s’est implantée à Mons, la Louvière, Namur et enfin Tournai. Malheureusement, vu le contexte actuel, une triste décision a dû être prise.