La question du samedi : "L'évêché de Tournai a-t-il touché 25 000 000 € de l'assurance après le vol de la Croix byzantine ?

La question nous a été posée par un lecteur qui s’interrogeait aussi sur l’usage qui aurait pu être fait de ces fonds…

Géry Eykerman
 La Croix n’était pas assurée, sauf pour le temps de la Procession dans les rues de Tournai.
La Croix n’était pas assurée, sauf pour le temps de la Procession dans les rues de Tournai. ©Com. 

Ce samedi 24 septembre, se tient à Tournai une journée d’étude organisée par le service Art, Culture et Foi de l’évêché de Tournai. L’objectif est d’interroger le patrimoine sous l’angle de la foi et du sens qu’il porte et transmet.