Tournai: huit arrêts en caravane in et extra-muros

Du rire, de la musique ou encore du théâtre, les maisonnettes ambulantes redéploient leur scène de spectacle en plein air. La tournée des artistes commence dès ce jeudi 7 juillet à Tournai.

Laure Watrin
 Le violoniste Alexandre Cavaliere et le guitariste Adrien Brogna ouvriront la caravane des artistes ce jeudi soir à l’athénée Bara.
Le violoniste Alexandre Cavaliere et le guitariste Adrien Brogna ouvriront la caravane des artistes ce jeudi soir à l’athénée Bara. ©Marius Schoonbroodt

Si la caravane du Tour de France anime en ce moment même les passionnés de la pédale avant le passage des cyclistes, chez nous, un peloton de plusieurs maisonnettes sur roues s’apprête une nouvelle fois à sillonner le Tournaisis. À leur bord, des artistes de tous genres embarqueront le public pour huit voyages estivaux et intimistes à travers le jazz, la chanson, le théâtre ou encore le rire. Le concept mis en place par l’ASBL "Les Caravanes des artistes" en est maintenant à sa troisième édition. "Durant le premier déconfinement, l’idée était d’offrir aux artistes des mini-scènes de spectacle qui leur permettaient d’être en partie sauvés de la situation sanitaire. En 2020, on a fait 150 dates en Wallonie et Bruxelles dont huit à Tournai. L’événement a été réitéré l’année dernière. Contre toute attente, voici la troisième saison… peut-être la dernière. Malgré le retour à la normale en ce qui concerne la culture, on se retrouve avec de la demande. Les artistes auraient pu nous dire qu’avec les réouvertures des lieux et festivals, ils ne pouvaient plus se permettre de se reproduire devant un petit nombre de spectateurs, mais la formule plaît. C’est un moment de proximité avec le public de manière différente. C’est également l’opportunité d’amortir les investissements effectués" , explique Cédric Monnoye, responsable de l’ASBL.

Une propre réalisation sur scène

Ces haltes se feront in et extra-muros de la ville, pour la plupart dans de nouveaux endroits. Le duo de musiciens jazzy "Brogna – Cavaliere" sont les premiers à ouvrir le bal ce jeudi 7 juillet à 20h dans la petite cour de l’Athénée Bara. Toujours en musique, on pourra écouter un hommage à Brel ou encore à Aretha Franklin ainsi que Thierry Luthers. Le fraîchement retraité commentateur sportif chantera du Johnny. Dans leur valise, Cécile Djunga et Bruno Coppens emporteront leur nouveau spectacle respectif. "Le mentaliste Benjamin Ghislain nous bluffera. Plus qu’un spectacle ici, c’est une expérience à vivre au moins une fois. C’est très participatif évidemment. Il faut se laisser guider. C’est formidable de se dire que quelqu’un est capable de deviner ce qu’on est en train de penser" . Cédric Monnoye présentera également sa propre création "Le maître chanteur" à l’Institut Saint-Luc. "Une jeune chanteuse rêve de devenir la diva du siècle. Elle passe devant son professeur de chant pour la dernière fois avec sa représentation au grand concours international de chant qui lui permettrait de démarrer sa carrière" .

Gratuit, mais réservation obligatoire. Places limitées entre 250 et 300 maximum. Ne pas tarder donc. www.070.be