Le café «L’Hectolitre» à Tournai fermé quatre week-ends pour tapage

Paul-Olivier Delannois ordonne la fermeture du café « L’hectolitre », les vendredis et samedi durant un mois, à cause de nuisances qu’il provoque.

P.F.
 Tournai, fermeture de l'Hectolitre pour tapage.
Tournai, fermeture de l'Hectolitre pour tapage. ©Eda

L’établissement "L’hectolitre", installé sur la place Saint-Pierre, devra fermer son établissement les vendredis et samedis, du 8 au 31 juillet. Cette décision fait suite à de nombreuses interventions policières liées notamment à des troubles à l’ordre public.

Les forces de l’ordre ont été appelées à intervenir quatre fois en moins d’un mois (8 et 26 mars, 10, 15 et 16 avril) ces derniers temps. Le bourgmestre veut faire passer un message fort.

" Je suis quelqu’un de très ouvert et je n’ai rien contre le fait que les gens s’amusent ", a précisé Paul-Olivier Delannois le bourgmestre de Tournai. " Mais il y a des règles à faire respecter, sinon cela devient l’anarchie.Le message que je veux faire passer est que le tenancier du bistrot doit être maître de sa clientèle. S’il se trouve face à des clients hors de contrôle, alors il ne faut plus les accepter et faire un tri. "

Le bourgmestre reconnaît que l’établissement ne provoque pas de nuisance, la semaine en journée. " Ce sont les week-ends, le soir que la situation est plus problématique. Cela donne une mauvaise image à notre ville. Il fallait agir. " L’établissement pourra donc rester ouvert la semaine.

Un recours contre cette décision peut-être déposée au Conseil d’État dans les 60 jours.