Le chef de la police du Tournaisis quittera ses fonctions en mars 2023

Philippe Hooreman a annoncé qu’il ne briguera pas un quatrième mandat comme chef de corps de la zone de police du Tournaisis.

P.Den
 Philippe Hooreman aura passé quinze années à la tête de la zone de police du Tournaisis.
Philippe Hooreman aura passé quinze années à la tête de la zone de police du Tournaisis. ©ÉdA – 21505772851

La semaine dernière, le commissaire-divisionnaire Philippe Hooreman réunissait toutes ses équipes pour une cérémonie des vœux "estivale". Le chef de corps n’a rien laissé paraître quant à sa décision de quitter prochainement ses fonctions à la tête de la zone de police du Tournaisis.

Philippe Hooreman a officialisé son futur départ lors du dernier conseil de police. "C’est une décision qu’il a mûrement et longuement réfléchi pour des raisons personnelles, mais aussi parce qu’il rentre dans les conditions pour prétendre à un congé préalable à la pension", commente Paul-Olivier Delannois, président de la zone de police.

Philippe Hooreman quittera l’uniforme en mars 2023 après avoir pris la tête de la zone de police du Tournaisis en 2008; il était auparavant le chef de zone des Hauts-Pays. Il arrive ainsi au terme de son troisième mandat en tant que chef de corps. "Il aurait pu se présenter à sa propre succession en mars 2023, mais cela n’aurait pu l’être que pour une période limitée de 15 mois… date à laquelle il sera officiellement retraité, ajoute Paul-Olivier Delannois. Il n’a pas souhaité s’engager pour quelques mois, laissant ainsi la possibilité à son remplaçant de mener pleinement les projets. Il a aussi tenu à annoncer sa décision assez rapidement afin que l’on puisse déjà lancer la procédure de sélection et de recrutement d’un nouveau chef de corps. "

Avant de profiter d’une retraite méritée, Philippe Hooreman devrait s’attacher à suivre d’un œil attentif la construction du futur commissariat central; projet que le commissaire-divisionnaire porte déjà depuis de nombreuses années, mais qu’il ne pourra mener à son terme…