Tournai : le MuFIm monte de catégorie, et c’est mérité

Le Musée de Folklore et des Imaginaires de Tournai (MuFIm) est reconnu comme musée de catégorie C par la Fédération Wallonie Bruxelles, a-t-on appris ce lundi. La reconnaissance vaut depuis le début de l’année et la subvention passe de 25 000 à 45 000 €.

La Rédaction de L'Avenir
 Les prières de Jacky Legge ont été exaucées: le MuFIm est passé en catégorie C. Mais plus encore que les prières, c’est le travail qui a payé… D’ailleurs, ne dit-on pas «aide-toi et le Ciel t’aidera»?
Les prières de Jacky Legge ont été exaucées: le MuFIm est passé en catégorie C. Mais plus encore que les prières, c’est le travail qui a payé… D’ailleurs, ne dit-on pas «aide-toi et le Ciel t’aidera»? ©ÉdA – 501531872448

Après 3 ans mis à profit pour mettre le Musée de Folklore et des Imaginaires de Tournai en conformité aux normes exigées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le MuFIm a introduit en 2021 une demande de reconnaissance comme musée de catégorie C.

La ministre de la Culture, Bénédicte Linard, a accordé la reconnaissance au MuFIm, et décidé le passage de la subvention annuelle de 25000 € à 45000 € à partir de cette année.

Ce double signal ministériel conforte le MuFIm dans sa volonté de dynamiser la scénographie au profit d’un public le plus large possible, de rendre accessible ses inventaires et d’entretenir une politique de proximité et de projets avec des écoles supérieures, des mouvements et structures d’éducation permanente et le tissu associatif local.

Cette reconnaissance couronne une bonne préservation des pièces de la collection, un travail sur les réserves et une politique d’information propre au musée.

Pour Jacky Legge, responsable du MuFIm: "C’est une équipe permanente et une dizaine de bénévoles qui sont récompensés"

Félicitations à toutes et tous!