Tour du monde en 24h au Relais pour la vie de Tournai

Un mois avant le week-end du « Relais pour la vie » de Tournai, on pointe quelques nouveautés de l’édition 2022 : une thématique (le tour du monde), une tyrolienne, un Relais des chefs, etc. L’artiste Jeff Danès, parrain de l’événement, s’activera en coulisses et sur scène.

Christophe Desablens

Les 25 et 26 juin prochains aura lieu le Relais pour la vie de Tournai. À un mois de la grande mobilisation au profit de la Fondation contre le cancer, trois ans après la dernière édition, le comité organisateur est gonflé à bloc. "Ce qu’on pensait se confirme: le retour du relais correspond à une vraie attente. Tant au niveau des participants que de tous ceux qui souhaitent s’impliquer dans l’organisation ou comme sponsors" , indique Daniel Vandervaeren. Le président tient à rappeler deux piliers de l’événement: les moments de recueillement et les animations festives.

L’un ne va pas sans l’autre, et Jeff Danès, parrain de l’événement, finaliste de la 7saison de The Voice, est particulièrement impliqué dans les préparatifs. "Je suis heureux de vivre cet événement de l’intérieur" , nous dit le musicien et chanteur, conseiller artistique pour l’occasion. Des chanteurs (et peut-être l’un ou l’autre pianiste) de son école de musique, la "Jeff Danès Academy", effectueront une série d’interventions tout le week-end. La Compagnie du Ballet du Hainaut sera aussi associée à quelques temps forts. Dont la cérémonie des bougies et la retraite aux flambeaux dans la pénombre. Jeff Danès sera aussi sur scène pour clôturer la journée de samedi, avec un groupe de funk du Nord de la France dont il fait partie depuis récemment. "Ça va mettre une sacrée ambiance, je peux l’assurer" , sourit-il.

Un podium central

Comme en 2019 et les années précédentes, le site du relais sera animé en permanence; sur le podium central, dans le village des enfants, du côté des stands des équipes, lors de diverses animations sportives, à l’occasion du premier tour de piste, etc. Une grande grue sera sur le site pour permettre à la société Beleventura d’installer une tyrolienne à laquelle tout un chacun pourra s’essayer. Une équipe amènera sur place un taureau mécanique, en clin d’œil au Texas qu’elle a choisi comme région de ralliement. "C’est une nouveauté de cette année: toutes les équipes ont été invitées à se choisir un pays ou une région. Le public aura ainsi droit à un véritable tour du monde, culturel, visuel, culinaire, musical, lors de ses déplacements" , glisse Sandrillon Del Corazon.

 Jeff Danès, parrain du Relais tournaisien, impliqué dans le volet artistique de l’événement.
Jeff Danès, parrain du Relais tournaisien, impliqué dans le volet artistique de l’événement. ©EdA

Un site assez fortement remanié par rapport à la dernière édition, nous dit le président: "Nous avons tiré des enseignements de tout ce qui avait bien et moins bien fonctionné. Nous devons aussi tenir compte du chantier de construction d’un nouveau bâtiment à l’entrée du parc de Saint-Luc. Beaucoup de participants redécouvriront avec plaisir le sitequi proposera cette année un parcours de 600 mètres pour les marcheurs, et d’un kilomètre pour ceux qui souhaitent courir".

45 équipes sont déjà inscrites, avec 1142 participants. Beaucoup d’autres vont encore s’ajouter. Quelque 56000 € ont déjà été récoltés en cette fin de semaine.

La fête côtoie des moments d’émotion

Des centaines de bougies, décorées de message d’espoir, de souvenir et d’hommage seront installées au cœur de la piste et allumées le temps d’une minute de silence collective lors de la cérémonie des bougies. Tous les participants et visiteurs pourront se procurer une bougie qu’ils décoreront comme ils le souhaitent pour honorer un être cher. Depuis la dernière édition, beaucoup de personnes qui avaient l’habitude de participer au Relais de Tournai sont décédées à cause du cancer, dont deux capitaines d’équipes: Cathy et Caroline.

 La cérémonie des bougies.
La cérémonie des bougies. ©EdA

Jeff Danès sera au piano lors de la cérémonie, Christelle Boulenger dira des textes qui évoqueront des moments de fin de vie: de malades qui ont décidé de partir à un moment qu’ils ont pu choisir, de malades qui sont décédés en milieu hospitalier loin de leurs proches, en pleine crise Covid, etc. "Ces moments de recueillement sont importants mais la fête sera bien présentetout au long du week-end", insiste Sandrillon Del Corazon.