Décès de l’abbé Gérard alias "mitraillette"

Mitraillette… Drôle de surnom pour un "curé". Pas parce que Jean Gérard aurait eu le goût des armes bien sûr. Mais les rafales de bic rouge en ont cloué plus d’un sur place quand les interros défilaient sous ses yeux.

G.E.

Au collège de Kain, c’était une légende: d’une rigueur sans faille quand il s’agissait de faire entrer la grammaire latine dans les jeunes caboches, totalement progressiste, pour ne pas dire gauchiste, dans ses conceptions du monde qu’il partageait avec ces mêmes jeunes caboches… Il était de nombreux combats émancipateurs, pas toujours dans la ligne classique.