Un premier logement d’urgence au CPAS de Tournai

Le CPAS de Tournai a investi dans la rénovation d’un logement dit d’urgence, qui a été inauguré vendredi matin. Ce logement, cofinancé par le fédéral, a été conçu comme instrument de lutte contre la précarité.

Un premier logement d’urgence au CPAS de Tournai

En 2018, le gouvernement fédéral lançait un appel à projet visant à augmenter le nombre de logements d’urgence en Belgique. Ce projet permettait aux CPAS d’obtenir des moyens financiers pour rénover, réhabiliter, transformer, aménager et/ou équiper des bâtiments affectés à cet usage. Le CPAS de Tournai a répondu l’appel et a obtenu un accord pour un subside de 60 000€ sur un montant total de travaux estimé à 85 000 euros. Avec ces moyens, le CPAS a procédé à la rénovation d’un de ses logements situé au quai Taille Pierre 16/1 à Tournai.

Présenté vendredi matin à la presse, ce bâtiment pourra prochainement être mis à disposition, offrant ainsi une réponse à la situation de personnes se trouvant en difficulté. Totalement équipé, ce premier logement d’urgence comprend des salles de séjours, une chambre pour deux adultes, une seconde pour deux enfants ainsi qu’une salle de bain et des sanitaires.

"Le logement d'urgence n'est pas à confondre avec le logement de transit. L'urgence, c'est en cas d'inondations, d'incendies, une personne qui quitte son logement suite à des faits de violence ou encore quelqu'un qui se retrouve sur la rue pour d'autres raisons. C'est un outil de lutte contre la précarité", explique Laetitia Liénard, présidente du CPAS de Tournai. Pour une personne qui bénéficie d'un logement d'urgence, celle-ci doit payer un loyer minimum. Ce loyer est au maximum de 20% des revenus cumulés des locataires. "Un bail est signé entre les parties. Au maximum, la location porte sur une durée de six mois, renouvelable une seule fois. Le ou la locataire bénéficie en outre d'un accompagnement social et d'un suivi, notamment pour retrouver un logement via l'AIS ou la "Maison de l'Habitation" par exemple", précise-t-elle.

En marge de la mise à disposition de ce logement d'urgence, un plan portant sur dix ans a été lancé il y a trois ans au sein du CPAS de Tournai. "L'objectif est de fournir un logement décent pour tous. Cela passe par la rénovation, en fonds propres, de dix logements chaque année", rappelle la présidente.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.