Belgique Loisirs en faillite: septante-cinq emplois menacés

Le tribunal de Tournai a déclaré mardi la faillite du club de lecture Belgique Loisirs, a-t-on appris vendredi de source syndicale.

Belgique Loisirs en faillite: septante-cinq emplois menacés

Sur son site internet, l’enseigne, dont le siège est situé à Ath (Hainaut) et qui comptait encore dix magasins en Belgique, explique avoir été contrainte par la crise sanitaire à arrêter définitivement ses activités.

Selon le syndicat SetCA-FGTB, Belgique Loisirs employait encore 75 travailleurs.

Belgique Loisirs était une filiale de France Loisirs. Le club de lecture, dont le modèle était déjà en difficultés depuis des années, a souffert de la crise sanitaire. Les efforts consentis pour redresser et relancer Belgique Loisirs "ont été tués dans l’œuf" par la crise du Covid, résume Frédéric Viseur, permanent CSC.

La maison-mère France Loisirs, en grandes difficultés, a fait l’objet d’une reprise fin 2021. Une reprise très partielle qui n’a concerné qu’un petit nombre de magasins dans l’Hexagone et ne comprenait pas la filiale belge Belgique Loisirs. "Celle-ci se fournissait via le réseau Français et ne pouvait donc plus réapprovisionner ses rayons, ajoute Rita Liebens, secrétaire permanente SetCA. Les magasins ont travaillé avec le stock qu’ils possédaient déjà."

Des curateurs ont été désignés par le tribunal de l’entreprise, mais il semble peu probable que les activités de Belgique Loisirs puissent faire l’objet d’une reprise, regrette encore le syndicat chrétien.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.