Reconstitution d’une tentative de meurtre devant le centre Fedasil, à Tournai (photos)

L’avenue Decraene et le parc voisin ont été bouclés, ce jeudi soir, pour permettre la reconstitution d’une tentative de meurtre face au centre d’accueil des demandeurs d’asile.

Vincent Dubois
Reconstitution d’une tentative de meurtre devant le centre Fedasil, à Tournai (photos)
Tout le quartier a été bouclé sur le coup de 18 h et devait le rester jusqu’aux environs de minuit. ©EdA - 501870026535

Comme annoncé dans notre édition de jeudi, une reconstitution est organisée à la demande de la juge d’instruction, ce jeudi soir, devant le centre Fedasil de Tournai.

Pour rappel, celle-ci est relative à des faits qui se sont déroulés le 20 septembre 2021. Une bagarre entre des demandeurs d’asile hébergés dans le centre géré par la Croix-Rouge avait, à l’époque, dégénéré et l’un des protagonistes avait reçu un coup de couteau ce qui lui avait occasionné de graves blessures et une hospitalisation de longue durée.

 Les policiers, venus en nombre sur le site, ont commencé à délimiter le périmètre de sécurité aux environs de 17 h 30.
Les policiers, venus en nombre sur le site, ont commencé à délimiter le périmètre de sécurité aux environs de 17 h 30. ©EdA

Deux auteurs présumés avaient été arrêtés et inculpés de tentative de meurtre, coups et blessures volontaires avec préméditation et incapacité de travail ainsi que de port d’arme blanche sans motif légitime.

Circulez, y’a rien à voir…

Comme annoncé, un large périmètre dans lequel tout déplacement est interdit (même pour les cyclistes et les piétons) a été dressé et il inclut non seulement l’avenue Decraene mais également le petit parc situé entre cette dernière et le boulevard Walter de Marvis. Même le trottoir bordant le parc est interdit aux piétons depuis 18 h, si bien que ceux-ci doivent traverser pour emprunter le trottoir situé de l’autre côté du boulevard.

 Même le trottoir bordant le parc est interdit aux piétons qui doivent traverser le boulevard s’ils souhaitent poursuivre leur route…
Même le trottoir bordant le parc est interdit aux piétons qui doivent traverser le boulevard s’ils souhaitent poursuivre leur route… ©EdA

À l’heure d’écrire ces lignes, la reconstitution est toujours en cours. On ignore d’ailleurs quand elle se terminera précisément, les interdictions de circulation ayant été prévues jusqu’à minuit.

 La circulation des véhicules souhaitant emprunter l’avenue Decraene est déviée vers le boulevard Walter de Marvis.
La circulation des véhicules souhaitant emprunter l’avenue Decraene est déviée vers le boulevard Walter de Marvis. ©EdA

Les auteurs des faits sont appelés à rejouer le scénario qui s’est soldé par des coups de couteau. Cela, afin d’apporter, aux autorités judiciaires, certaines réponses sur la manière dont les choses se sont réellement déroulées.

Tout cela à l’abri des regards indiscrets; de grandes bâches noires tendues sur des barrières Heras ont été déployées autour de la scène du crime.