"Tous les espoirs restent permis" selon la directrice de la Maison de la culture de Tournai

Malgré la crise actuelle et l’actualité brûlante qui touche le secteur culturel, Anaëlle Kins, directrice de la Maison de la culture de Tournai, veut garder espoir.

Audrey Ronlez
"Tous les espoirs restent permis" selon la directrice de la Maison de la culture de Tournai
La culture est encore loin d’être morte. À la Maison de la culture de Tournai, l’équipe d’Anaëlle Kins reste enthousiaste. ©ÉdA

En juin dernier, le conseil d’administration de la Maison de la culture de Tournai a dévoilé le nom de sa nouvelle directrice générale. C’est Anaëlle Kins qui a été choisie pour succéder à Philippe Deman. Quelques mois après sa nomination et en pleine crise sanitaire, la jeune femme porte un regard mesuré sur l’année écoulée.