Discothèques fermées, malgré les efforts

Les responsables de discothèques ne savent plus sur quel pied danser. Après avoir été soumis à des mesures strictes, ils ne comprennent pas la décision pure et simple de fermeture des établissements de nuit.

Discothèques fermées, malgré les efforts
Les platines doivent à nouveau s’éteindre, sans doute pour un bon moment. ©maxoido – Fotolia
Pauline Deneubourg

Comme une impression de déjà-vu. De trop vu! Vendredi dernier, les gérants de discothèques ont à nouveau été sommés de fermer leurs établissements de nuit. Soit moins de deux mois après avoir pu rouvrir… et subi un an et demi de fermeture totale! Georges Goderis, le gérant du Zoo Club (Barry) oscille entre la résignation et la colère. "On a l'impression d'être victime d'un acharnement; l'un des seuls secteurs auxquels on touche, c'est le nôtre alors qu'il n'est pas le plus problématique, déplore-t-il. Et surtout, cela intervient alors que nous avions mis en place des protocoles sanitaires stricts et qui portaient leurs fruits!"