Solidarité en mots et en actions

La solidarité doit s’exercer «ici». Mais «là-bas» ne peut pas être oublié. La Ville de Tournai s’est ainsi dotée d’un échevinat de la Solida-rité internationale.

Solidarité en mots et en actions
Avec ses moyens, la Ville de Tournai se veut ouverte au monde.

C’est la Première échevine, Coralie Ladavid, qui est chargée de cette compétence de la solidarité internationale

Dans ce cadre, il est apparu que la solidarité devait intégrer également une approche interculturelle afin de favoriser la rencontre et valoriser la diversité qui constitue la population tournaisienne. Un travail qui fait écho à l’adhésion de la Ville à la motion «Commune hospitalière» et la mise sur pied, par le groupe de travail «commune hospitalière» d’un plan d’actions lié à cette motion.

La reprise en 2022

C’est pourquoi la Ville de Tournai a décidé de repenser l’organisation semaine de la solidarité internationale et d’en proposer une nouvelle mouture en 2022 afin d’intégrer l’aspect interculturel et toucher un public plus large..

Cette nouvelle semaine se placera dans une démarche d’éducation permanente sur le long terme avec les maisons de jeunes et de quartier et se clôturera par un moment de rencontres festives.

Une brochure pour 2021

Vu les mesures sanitaires en vigueur, la semaine de solidarité internationale 2021 ne pourra pas se tenir en présentiel. Il a donc été décidé de réaliser une brochure qui présente les actions de la Ville de Tournai et de ses partenaires de travail au sein de la Commission consultative communale de solidarité internationale et du groupe de travail «commune hospitalière».

La brochure «Tournai, ville solidaire tournée vers le monde» présente les jumelages avec Covè (Bénin) et Bethléem (Palestine), le label commune du commerce équitable, la motion «commune hospitalière» ainsi que les associations partenaires de la Ville. Cette brochure est disponible sur le site internet de la Ville ainsi que dans une série de lieux (hôtel de ville, pont de Maire, office du tourisme, musées de la ville, halls sportifs et associations partenaires).

Un plan d’actions

Le plan d’actions proposé par le groupe de travail «Commune hospitalière», en concertation avec les associations locales travaillant sur la question des migrants, a été adopté par le collège communal. On y distingue trois grands engagements (déclinés en dix-neuf objectifs): sensibilisation de la population sur les migrants, amélioration de l’accueil et du séjour des personnes en migration et solidarité avec les communes européennes et les pays accueillant des migrants.

Sans jouer à la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf, mais sans non plus se cacher derrière son petit doigt pour ne surtout rien faire, Tournai entend participer à des relations interculturelles apaisées. Parce que seul on avance plus vite mais ensemble on avance plus loin.