MARATHON| A terme, Pierre Denays vise sous les 2h10

S’il a loupé de peu son objectif olympique, Pierre Denays est persuadé qu’il a un avenir dans le marathon.

Arnaud Smars
MARATHON| A terme, Pierre Denays vise sous les 2h10
Pierre sera revenu des Pays-Bas avec un beau souvenir, une photo et un autographe d’Eliud Kipchoge. «Un grand champion qui a pris le temps pour tout le monde». ©- Com

Depuis dimanche, et son retour des Pays-Bas l'excitation et la déception sont retombées pour Pierre Denays. Subsiste encore un sacré mal de jambes, surtout dans les cuisses (NDLR: cool pour les escaliers). Preuve que l'effort a été violent sur le tarmac de l'aéroport d'Enschende. Avec ces 2 h 15, le Tournaisien a loupé son objectif olympique. Mais il a réalisé une énorme prestation malgré tout. «Il y a un peu de déception. Même si je savais que je m'étais fixé un sacré objectif avec ses minima olympiques. J'ai mis toutes les chances de mon côté avec ce stage en altitude au Kenya. Le seul bémol dans ma préparation aura été cette blessure au mollet qui m'a ralenti pendant un mois. Je pensais toutefois être prêt pour les 2 h 11. Mais j'ai vu que musculairement, je manquais encore de volume».