Il vouait un véritable amour à ses armes

Un homme de 67 ans devait comparaître devant le tribunal correctionnel. Celui-ci était absent. C’est le substitut du procureur du roi qui a rappelé les faits: «Ce monsieur détenait plusieurs armes ainsi que 3 000 cartouches, le tout non déclaré.

Th. D.

On ne va pas parler d’un arsenal, mais c’est tout de même inquiétant. Il est conscient que c’est interdit mais il le fait quand même. Il ne faut pas être extrêmement sévère sur la peine, mais il faut qu’il comprenne.» Ce sont donc 8 mois de prison assortis d’un sursis simple qui sont requis.