La Wapi œuvre à être plus hospitalière avec les migrants en transit

Les communes de Wapi se sont engagées à s’impliquer dans la gestion des exilés en transit. Tournai défend le travail déjà réalisé.

Christophe Desablens
La Wapi œuvre à être plus hospitalière avec les migrants en transit
Le démantèlement du camp de migrants, à Froyennes, avait ému beaucoup de monde. ©ÉdA – 50966301068

Le démantèlement récent du camp de migrants en transit, opéré par la police fédérale dans une zone boisée de Froyennes, a rappelé que notre région est concernée par la problématique. En particulier les communes de Tournai et de Péruwelz qui ont sur leur territoire une aire autoroutière et une gare à proximité. Le sujet est revenu sur la table de la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde, ce vendredi, et plusieurs décisions ont été prises (voir par ailleurs).