VOLLEY-BALL| "On finit par craquer", reconnaît Laurent Crucq de l'OTT

La déception de la défaite retombée, Laurent Crucq n’est pas trop mécontent de la prestation de son équipe.

P.Va

«Les deux premiers sets, ça a bien tourné. En face, on avait pourtant des gars qui ont joué plus haut, en ligue B notamment. Au troisième set, à 23 partout, le second arbitre nous siffle une faute de filet imaginaire alors que le point était acquis. C'est le tournant du match. On s'énerve et on perd 25-23. Dans le quatrième, le coach adverse sort quatre titulaires pour qu'ils récupèrent. De notre côté, avec deux joueurs sur le banc, on avait évidemment moins de possibilités de changements. Et on finit par craquer physiquement au tie-break », regrette le capitaine de l'OTT.