TENNIS| Des interclubs pour le plaisir avant tout

Sans véritable enjeu, les interclubs version 2020 perdent de leur charme. Cela se ressent dans les inscriptions.

Arnaud Smars
TENNIS| Des interclubs pour le plaisir avant tout
Très régulier la saison dernière, Christophe Lebrun est venu renforcer les rangs des Peupliers. ©ÉdA – 50103437966

D’abord mis aux oubliettes pour un an, suite à l’apparition du coronavirus, les interclubs pourront finalement s’organiser dans le courant des mois d’août et de septembre. Le déconfinement progressif permettant la bonne pratique du tennis. Toutefois, la compétition n’aura pas autant de saveurs qu’à l’habitude. Sans le jeu des montées et descentes, elle perd un peu de son piment. Cela se ressent au niveau des inscriptions. Plusieurs équipes engagées en avril dernier ne seront pas dans la partie. Les inscriptions officielles s’étant clôturées cette semaine, on a fait le tour dans quelques clubs de la région.