Sama Rak, de Stambruges au Sénégal

Le Stambrugeois Lionel Croes présente ce dimanche, en avant-première européenne, son film Sama Rak tourné au Sénégal.

Pauline Deneubourg

C'était un projet qui lui tenait à cœur, et même s'il a pris plus longtemps que prévu, Lionel Croes est heureux, et fier, de voir son premier long-métrage Sama Rak programmé au Ramdam Festival. «J'avais un peu sous-estimé la question du financement parce que j'ai voulu réaliser un film de manière professionnelle et donc il a fallu rechercher davantage de sponsors et de partenaires, relève le Stambrugeois d'origine. Finalement, j'ai pu compter sur un important soutien à la fois du Fonds Claire et Michel Lemay, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Loterie Nationale, de l'association Action Sénégal… mais aussi de nombreux citoyens grâce à une cagnotte participative. Cette expérience m'a permis de prendre conscience que lorsque l'on a une idée en tête, il faut aller jusqu'au bout même si on doit parfois faire face à des obstacles… Le jeu en vaut la chandelle! Aujourd'hui, cela me fait tout bizarre de voir mon nom et l'affiche de mon film sur les billets et les écrans d'Imagix, mais je suis aussi extrêmement surpris de savoir que la salle a été sold-out en moins d'une semaine!»