Déchets: recherche d’une lisibilité

La conférence des bourgmestres et des élus lance une réflexion sur la manière de répercuter le coût du traitement des déchets.

F.H.

Ipalle répercute auprès des communes une augmentation du coût lié au traitement des déchets. Les communes adoptent des réactions diversifiées, en fonction de leur histoire, de leurs sensibilités. Mais il n'y a pas de lisibilité globale à l'échelle du Hainaut occidental. La Conférence des bourgmestres et des élus tente l'exercice d'une cohérence. «La Conférence considère que sur ce dossier, une concertation est de mise également pour avoir dans la mesure du possible une lisibilité la plus importante possible» indique Jean-Luc Crucke. «On voit qu'une réalité de terrain n'est pas toujours la même, la grandeur d'une commune n'étant pas non plus la même. Les impératifs des uns et des autres sont parfois très différents. Malgré tout, nous allons tenter cet effort de rationaliser cela et c'est Olivier Saint-Amand qui pilotera une commission sur le sujet, aidé par Ipalle pour l'aspect technique; il est chargé de revenir avec une proposition pour la prochaine conférence.»