À 20 ans, les ailes brisées

Son nom figure bien dans dans le mémorial érigé dans le collège Notre-Dame de la Tombe à Kain mais c’est bien la première fois que le souvenir de Gaston Vandebos est évoqué lors des cérémonies du souvenir.

É.B.
À 20 ans, les ailes brisées
À gauche, Gaston Vandebos, pilote de la RAF, mort à 20 ans, en compagnie de Charles Bocquet et Raymond Lallemand, autres régionaux de la RAF. ©ÉdA – 40706577904

Né à Tournai, rue Georges Rodenbach le 8 octobre 1920, il a voué sa jeunesse, son enthousiasme à sa soif de liberté. Jusqu’au sacrifice suprême.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...