Fête nationale: en deux temps rassembleurs

La cathédrale a accueilli beaucoup de monde pour ce solennel Te Deum, chanté par la maîtrise dirigée par son maître de chapelle Éric Dujardin avec Philippe De Smet aux orgues.

É.B.
Fête nationale: en deux temps rassembleurs
Une cathédrale quasiment comble pour un Te Deum à la fois solennel et proche. ©ÉdA

En l'absence de Mgr Harpigny, souffrant mais à l'état rassurant, le recteur Michel Vinckier assurait le déroulement d'un rituel qui a frappé par les recommandations adressées «à tous ceux qui, à quelque échelon que ce soit, assurent le quotidien de ceux qui vivent sur le sol belge».