Le test pour booster le net concluant

Expérimentée à Frasnes, la solution combinant les deux réseaux d’accès pour booster l’internet dans les zones rurales étendues et peu denses est un succès.

P.L.
Le test pour booster le net concluant
Pour les «isolés», la ligne rurale avec la solution Tessares offre une augmentation de débit de 20 Mbps. ©Eda

Alors qu'on se demandait où en était le projet pilote lancé dans l'entité frasnoise à l'été 2016, les deux partenaires, Proximus et Tessares, annoncent que, «expérimentée en situation réelle», cette solution qui combine les réseaux d'accès fixe et 4G existants pour booster l'internet dans les zones rurales étendues et peu denses, s'avère une véritable réussite chez le client éloigné. Elle fera d'ailleurs bientôt l'objet d'un déploiement dans toute la Belgique.

Après neuf mois d’attente

«Après un projet pilote réussi de neuf mois dans la Commune de Frasnes-Lez-Anvaing qui a permis de doper la satisfaction des clients Proximus en augmentant leur débit internet de 20 Mbps grâce à la technologie Multipath TCP, Tessares assure que sa solution DSL + 4G/LTE a franchi avec succès toutes les étapes de qualification préalables à un déploiement à l'échelle nationale.»

De son côté, Proximus envisage à présent d'élargir ce pilote en organisant un live User Test sur l'ensemble du pays, afin d'évaluer la faisabilité d'un lancement commercial global d'ici fin 2017.

Pour rappel, en avril 2015, Proximus et VIVES II – Louvain Technology Fund avaient pris une participation dans Tessares. Cette spin-off de l'UCL basée à Louvain-la-Neuve a développé une technologie innovante d'accès hybride à internet basée sur le protocole Multipath TCP (MPTCP): en combinant les bandes passantes des réseaux fixe et mobile existants, on parvient à améliorer l'expérience de surf des clients dans des endroits très éloignés des armoires de rue (Remote Optical Platform), là «où un effet d'atténuation du signal annule l'efficacité de la technologie VDSL.»

Un intérêt mondial

L'objectif déclaré de Tessares « est de devenir le fournisseur de référence en matière de réseaux de télécommunications hybrides.» Quant à celui de Proximus, il serait «de garantir un accès internet haut débit dans toute la Belgique afin de se conformer aux objectifs de l'agenda numérique de l'UE, qui prévoit pour tous les Européens un accès internet à 30 Mbps minimum d'ici 2020, et au moins 100 Mbps pour la moitié des foyers.»

« La technologie standardisée a été améliorée avec nos fonctionnalités de Path Management, qui offrent aux opérateurs un maximum de flexibilité pour distribuer intelligemment le trafic internet en utilisant au mieux les réseaux xDSL et LTE, commente Denis Périquet, l'administrateur délégué de Tessares: en outre, la solution a été conçue pour offrir de hautes performances sur les routeurs d'accès résidentiels existants de plusieurs fournisseurs, et elle est entièrement compatible avec NFV, une tendance majeure du secteur télécom. Nous sommes reconnaissants de la confiance démontrée par Proximus dans notre solution, ce qui suscite un intérêt considérable de la part de nombreux opérateurs à travers l'Europe, l'Asie-Pacifique et en Amérique. Tessares a déjà séduit trois opérateurs avec sa solution. D'autres clients devraient les rejoindre courant 2017.»