Don Bosco, géant au service des jeunes

Grâce à l’Amicale des Anciens élèves de Don Bosco, l’action du saint (1815-1888) dans la ville, s’est concrétisée. Son effigie géante a été bénie ce dimanche matin par Mgr Harpigny, évêque de Tournai.

É.B.
Don Bosco, géant au service des jeunes
procession ©ÉdA – 30328896506

La cérémonie se veut simple, émouvante et même prenante pour les parrain et marraine: Marcel Beaucarne, élève durant la guerre, membre depuis cinquante ans du comité des anciens dont il est le plus âgé, et Ghislaine Carin, première dame à entrer comme professeure – de maths – en 1970.

Ghislaine, surprise et heureuse: «c'est la première fois que je suis marraine et l'être d'un géant, qui me rappelle tant de belles années d'enseignement, l'être à la cathédrale me comble et me conforte dans ma volonté d'œuvrer encore pour l'école». Marcel, qui fut si longtemps notre correspondant à Esplechin, renchérit, soulignant «combien les liens tissés au fil des ans restent puissants». On ajoutera que la restauration récente d'un vaste bâtiment de Don Bosco par des patrons et/ou des ouvriers qui y ont été formés est un bel exemple de cet attachement tout particulier à l'établissement.

Par-dessus le costume sobre des Salésiens, c'est la tête de Don Bosco qui attire; «elle est belle, expressive, conforme à ce que nous voulions» affirme Luc Mathé, président

Mgr Harpigny a rappelé «le rôle si important de Jean Bosco en faveur des jeunes laissés sans savoir ni éducation et qu'il parvint, à responsabiliser, à doter de connaissances propres, pour un devenir meilleur».