Villeneuve d’Ascq : « La raconteuse de films »

De Santiago du Chili, nous vient l’émouvante histoire de Maria Margarita. La petite narratrice est devenue, à onze ans, une conteuse de talent: c’est elle que son père envoie au cinéma avec le seul ticket de la famille.

Villeneuve d’Ascq : « La raconteuse de films »
supplément MC Ty page 4 bas n°4 ©EdA

Le soir, Morgane Féduciné raconte le film à la maisonnée, et plus tard, aux villageois. De ce roman documenté de Hernan Rivera Letelier (éditions Métailié), la compagnie chilienne Teatrocinema fait naître un alliage de techniques de cinéma, arts visuels et scéniques pour cinq acteurs. Une infinie poésie s’empare du récit et le porte vers un spectacle particulièrement ingénieux, en langue espagnole (surtitré en français et néerlandais).

À La Rose des Vents les 14 et 15 novembre à 20 h