Le sort animal : histoires vécues

Je voudrais évoquer deux faits que j’ai vécus, relatifs au sort des animaux.

Le sort animal : histoires vécues
MOUSCRON EXPOSITION CHIENS ©ÉdA – 201555452087
G. B.
Tournai

En septembre dernier, dans l’après-midi, des actes de malveillance entre voisins se sont produits. L’un des chiens des nouveaux voisins en a finalement été victime, parce qu’il avait trouvé une porte mal fermée par ses maîtres momentanément pour s’échapper.

L’autre voisin s’était armé d’une planche, considérant sans doute que ce chien était dangereux alors qu’il n’avait mordu personne, comme l’ont prétendu d’autres personnes du voisinage.

Toujours est-il que le maître du chien fut amené à le faire euthanasier (piquer comme on dit souvent) sur des affirmations gratuites, sans preuve, ni constat. La police serait intervenue suite à un simple coup de fil.

Est-ce suite à cette intervention que le propriétaire du chien a dû le faire piquer? Et en être très affecté… Ce chien a été abusivement victime de mésentente entre voisins…

Et je soumets aussi à votre réflexion cette autre affaire de chiens. En fin de journée, une jeune fille est venue frapper à ma porte, demandant de l’aider parce que deux chiens d’assez grande taille semblaient la suivre. Effectivement, un couple de chiens très semblables venait de passer dans ma rue, le long de ma clôture, reniflant leur chemin en s’éloignant dans le sens opposé du chemin de l’adolescente, à qui j’ai conseillé de retourner chez elle, sans danger apparent.

Un peu plus tard, les chiens sont revenus devant chez moi et d’autres voisins étaient en train de les caresser. C’était un couple mâle et femelle d’une certaine race.

Un homme, dont la camionnette blanche stationnait à proximité semblait s’y intéresser particulièrement. Il ne répond pas lorsque je lui demande ce qu’il compte faire. Il fait monter les chiens dans sa voiture et s’éloigne vers le fond de la rue. Où les a-t-il menés?

S’étant laissés facilement caresser, on ne peut pas dire qu’ils étaient dangereux mais plutôt malheureux d’avoir été abandonnés, peut-être éjectés d’une voiture et d’avoir perdu leur chemin comme leurs maîtres. Que sont-ils devenus?