Méli-Vélo veut mettre le grand braquet

Après une journée portes ouvertes, Méli-Vélo fermera définitivement ses portes à l’impasse Dewasmes. L’atelier emménagera ailleurs.

Christophe Desablens
Méli-Vélo veut mettre le grand braquet
Atelier Méli Vélo ©ÉdA – 201521716526

Méli-Vélo, l'atelier mécanique vélo de Tournai, ferme ses portes durant l'hiver. C'est ainsi chaque année. Le mercredi 21 novembre prochain (de 14hà 16h30) constitue donc la dernière opportunité de pouvoir faire réparer sa bicyclette avant le printemps prochain. Cette permanence sera cependant un peu particulière puisque c'est la dernière fois que l'atelier ouvrira ses portes à l'impasse Dewasmes, dans un quartier où un vaste projet de remembrement urbain prévoit la démolition de l'ensemble des bâtiments au cours de cet hiver. Pour ceux qui l'ignoreraient encore, Méli-Vélo a pris place dans les anciens vestiaires collectifs de la piscine Madame. «On devra tout enlever et tout stocker ailleurs, et on emménagera ailleurs mais on ne sait pas encore où», explique Rémy Van Genechten, membre de Canal J qui a lancé le projet en partenariat avec la ville de Tournai et le SAIS. «Je ne doute pas que la ville sera derrière nous pour trouver un nouveau local afin de poursuivre nos activités; car celles-ci suscitent une demande croissante de la part des Tournaisiens. Et comme la ville s'inscrit dans le projet ambitieux 'Ville cyclable', on espère voir l'atelier renforcé au printemps prochain. Car il y a énormément de projets dans les bacs, mais il faut des gens pour les lancer».

Le dernier projet en date? «Un vélo pour dix ans». Une dizaine de petits Tournaisiens roulent sur des vélos mis à leur disposition par «Méli-Vélo». Le principe est original. Pour 65€, l'enfant a un vélo de seconde main de bonne qualité mis à sa disposition; dès que celui-ci devient trop petit ou ne répond plus à ses besoins, il peut retourner à l'atelier pour en choisir un autre, sans payer. «Ce projet s'intègre parfaitement dans notre démarche pédagogique. Lorsqu'il change de vélo, l'enfant remet son ancien vélo en état pour que celui-ci puisse profiter à un autre». L'enfant qui adhère à la démarche a donc la garantie de toujours disposer d'un vélo adapté à sa taille et à ses besoins durant dix ans.

Le mercredi21 novembre sera décidément une journée très chargée. Non seulement l’atelier Méli-Vélo offrira l’opportunité à ceux qui le souhaitent de marquer gratuitement leur vélo avant l’hiver, mais une journée portes ouvertes sera aussi organisée dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets. Les ateliers vélo s’inscrivent dans cette démarche de plusieurs manière, insiste-t-on à Méli-Vélo. En prolongeant, grâce à leur entretien régulier (en collaboration avec leurs utilisateurs), la durée de vie des vélos; et en récupérant les vélos qui ne servent plus pour en faire bénéficier d’autres enfants ou des étudiants, voire en les transformant en donneurs d’organes pour d’autres vélos.

www.melivelo.be