Remonter le temps avec « Ligne 4 »

Dans le cadre de la conférence annuelle du cercle d’histoire, le public pourra découvrir de nombreuses cartes postales anciennes

J.N.
Remonter le temps avec « Ligne 4 »
URGENT LIGNE 4 ©ÉdA

Ce vendredi 16 novembre, les membres de l’ASBL «Ligne 4», cercle d’histoire locale qui rassemble les villages de Blandain, Froyennes, Hertain, Lamain, Marquain et Orcq vous invite à embarquer pour un voyage à travers ses six villages. Les images présentées, qu’elles soient des cartes postales anciennes ou des photos, vous mettront dans l’ambiance qui devait régner dans les rues entre 1900 et1940: promenade paisible sur les pavés ou chemins de terre, quelques attelages, de rares voitures, le tram et ses rails, bref, une balade où vous découvrirez l’allure ancienne d’endroits que vous connaissez bien. Et certains bâtiments aujourd’hui disparus revivront l’espace d’une soirée et avec eux, quelques beaux souvenirs.

«Et oui, c'était le temps où notre tram sifflait, c'était le temps où les moulins farinaient, C'était le temps où les villages processionnaient, où les couvents resplendissaient, c'était le temps où une voiture était un événement, c'était le temps où les cloches rythmaient les travaux des champs, où l'estaminet était institution et où il y avait même des chambres près de la gare à Blandain, un hôtel à Froyennes et où la frontière était bien plus qu'une ligne imaginaire. C'était aussi le temps où nos bourgs pansaient les plaies de la grande guerre, c'était le temps d'aller au cinéma. au village

Parmi ces trésors, vous découvrirez notamment cette carte postale curieuse des années trente, qui rappelle qu’à la Source de Mottes, petit parc d’attraction de l’époque, on pouvait monter des autruches ou se promener en tilbury tiré par elles.

JPN

Marquain – salle du Luna – vendredi 16 novembre – 19 h mfmacou@gmail.com – bernard.demaire@skynet.be – 069/841942

Lors de la soirée de ce 16novembre, on présentera également la revue n° 10, qui évoquera les lettres de rémission pour des homicides commis dans nos villages aux XVe et XVIe siècles, une affichette annonce un concours de coqs au Grand Salon à Marquain, des Froyennois se souvenant de la guerre 40-45, les habitants d’Orcq à travers quelques photos des années 50, Pierre Potier, un Blandinois célèbre au Canada depuis le XVIIIe siècle et chronique de 1912. Le roman «Le charron d’Hertain», dont la réédition avait été annoncée sera également disponible ce vendredi. Rappelons que cet ouvrage, très accessible, est une des œuvres de Joseph Descamps, mieux connu comme étant «le curé d’Hertain».