« J’attendais ce match de référence »

Hugo Luisi était euphorique après ce succès contre Visé. «On aurait pu lâcher, mais on s’est bien accroché. De mon côté, je crois que j’attendais ce match de référence pour me lancer.»

M.F.

« Une autre planète »

Un peu d'euphorie qu'il faudra peut-être tempérer et une prestation qu'il faudra confirmer. Ce que l'on n'enlèvera pas au fils de l'entraîneur de la LFH, c'est qu'il est et devrait rester déterminer: « Avec une équipe comme ça, on est obligé d'être à 100%.»

À 21 ans, Hugo a tenu quarante-cinq minutes durant cette rencontre importante de N1. «Et j'ai marqué des buts sur des mouvements que j'adore effectuer à l'entraînement. Là, je suis un peu sur une autre planète.»

Nouveau venu dans l'équipe tournaisienne comme l'excellent Thibaut Fatoux, Alexandre Rose dégustait la victoire du soir à son juste niveau. Avec une limite: «Pour l'instant, je crois que l'on n'a jamais connu un match où l'on n'a pas vécu la pression jusqu'au bout. Je crois que l'Estudiantes ne sait pas mener. Quand on commence à avoir une rencontre en main, on commence à hésiter ou alors on y va sur des shoots trop rapides. Lorsqu'on peut creuser un écart, les choses se dérèglent. On veut aller trop vite et on le paye.»

Pour Alexandre, la défense du soir avait été bonne «même s'il aurait fallu quelques ajustements sur le pivot adverse». Et du côté de l'attaque: «On avait du poids, mais il ne faut pas oublier que Tournai découvre un tout nouveau championnat.»

Heureux de sa venue en Hainaut occidental, Alexandre le promet: «On va monter en puissance… Et jusqu'à présent, on n'a, pour moi, perdu qu'un point à Herstal et deux à Beyne. On sait de mieux en mieux où on met les pieds. On commence aussi à se connaître et cela va s'améliorer encore…»

M.Fi.