Côté famille, en couleurs

Le Centre de la Marionnette invite les petits (dès 3 ans) et leurs familles au spectacle du Théâtre Musical Possible.

Françoise LISON
Côté famille, en couleurs
Sortir, Marionnettes 18 nov. Ty ©Com

«Le monde imaginaire de chacun des enfants est fabuleux. Ils doivent le cultiver et en être fiers, le partager et ne pas en avoir peur», confie Francy Begasse. Passionnée par différentes expressions des arts vivants, elle a mis en scène différentes créations musicales, ainsi que des pages de théâtre de rue. On se souvient du «Polichineur de tiroirs» et de ses frangins laborantins, rencontrés à Tournai.

Des crayons facétieux

C’est l’histoire de Gérôme qui retient l’attention des petits spectateurs. Dans un univers bien à lui, les dessins qu’il crée prennent vie. Ils lui permettent d’exprimer des émotions, à l’heure où les tourments s’emparent de son jeune âge. Ses parents se disputent. Il se sent exclu de leurs querelles et prend la mesure de la solitude.

L'espace qui accueille «Crayons de famille» se présente comme une vaste table, au cœur de laquelle se dévoile le jardin secret du jeune garçon. Au centre, les comédiens, Jennifer Wesse et John-John Mossoux, racontent l'histoire: ils sont deux à l'interpréter de manière singulière. Est-ce vraiment cela que vit Gérôme?

Francy Begasse veille à la lecture plurielle de l'aventure. «Les adultes sont invités à être attentifs aux enfants et à regarder ce que ceux-ci leur disent, par dessins interposés. Le parent se projette dans les propos et y décèle des signes. L'enfant jouit de la succession des scènes sans pour autant chercher à recréer le puzzle. Un exemple? Faire la guerre avec des bouts de ouate, une matière toute douce, est un symbole fort pour l'adulte. L'enfant n'y verra qu'une pluie de boules blanches qui volent allègrement.»

Théâtre de marionnettes et d'objets, «Crayons de famille» fait la part belle à des personnages insolites et à quelques partitions. Un ukulélé introduit et clôt le spectacle, de petites percussions et orchestrations accompagnent Gérôme, hélant sa curiosité, sa faim d'imaginaire, son envie de dominer l'inquiétude. C'est l'enfance qui triomphe, tout simplement, avec ses forces neuves et son pouvoir d'aller plus loin.

Dimanche 18 novembre à 15 h(dès 3 ans), 47 rue Saint-Martin,069 88 91 40