Des SDF boutent le feu à leur squat

L’incendie de jeudi à la rue de l’Orient était bien criminel. Un des auteurs, un SDF a été placé sous mandat d’arrêt.

A.R.
Des SDF boutent le feu à leur squat
incendie rue de l'orient ©EdA - 201330826879

Comme nous vous l’annoncions dans nos colonnes hier matin, un incendie criminel a ravagé un bâtiment inoccupé de la rue de l’Orient jeudi vers 16h30.

Le substitut du procureur du Roi de Tournai a donné des précisions quant à cet incendie. «Trois SDF, qui squattaient là et qui étaient fâchés que l'on ait commencé la destruction du bâtiment sans prêter attention à leurs quelques biens, ont bouté le feu à l'habitation, sous l'œil des ouvriers. » Énervés et visiblement sous l'emprise de l'alcool, ils ont donc décrété vouloir «aider » les ouvriers à détruire les lieux.

«Lors des faits, l’un d’eux ne décolérait pas. Son comportement et ses menaces ont été tels qu’il a été placé sous mandat d’arrêt par la juge d’instruction Bastin du chef d’avoir mis le feu à une propriété immobilière. »

Il s’agit de Maël Scarella, né en 1986 et SDF. L’individu reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Ses deux comparses ont quant à eux été laissés en liberté.

Malgré les efforts des pompiers, le bâtiment a totalement été détruit.

A.R.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...