Lors de leur Runmise des voeux, les membres de la Raidingteam ont effectué leurs premiers pas avec Eloi

La Runmise des vœux de la Raidingteam a été une franche réussite avec plus de 300 coureurs.

Arnaud Smars
 Eloi et les membres de la Raidingteam vont s’entraîner régulièrement pour les 20 km de Bruxelles.
Eloi et les membres de la Raidingteam vont s’entraîner régulièrement pour les 20 km de Bruxelles. ©- Com

Pour mesurer le degré de réussite d’un événement, il y a un point qui ne trompe pas: le monde présent dans la buvette après avoir participé à la course. C’est d’autant plus vrai quand c’est encore le cas aux alentours de 19h alors que "les premiers coureurs sont arrivés directement sur le coup de 9 h", se réjouissent les membres de la Raidingteam qui organisaient leur Runmise des vœux le week-end dernier.

Sur la course nature, séparée en deux parcours de 6,5 ou 10,5 km, ils sont près de 300 personnes à avoir pris le départ en marchant ou courant. "Tous sont revenus la mine réjouie. C’était assez comique d’entendre certains locaux dire qu’ils avaient découvert certains tronçons. Ce genre d’événement c’est une bonne occasion de valoriser notre patrimoine et notre ruralité. Ces sentiers, ces carrières, nous les apprécions et souhaitons les faire connaître".

Des entraînements à venir

Sportif, l’événement se voulait aussi caritatif. L’ensemble des bénéfices (NDLR: dont on ne connaît pas encore le montant exact) permettront à l’équipe de procéder à l’inscription aux 20 km de Bruxelles. Un événement où les Rumois accompagneront Eloi, un jeune ado touché par le handicap. "Ce bonhomme de 13 ans souffre d’une encéphalopathie congénitale, conséquence d’une maladie génétique rare. Il présente un important retard de développement, ne se déplace pas de manière autonome et ne communique que par des cris, des pleurs ou des expressions du visage. Il est particulièrement réceptif aux activités sensorielles, particulièrement en extérieur. Familier du vélo, de la piscine et du handiski, la course à pied sera une vraie découverte pour lui. Un vrai plaisir pour notre équipe de lui faire découvrir cette nouvelle activité".

Durant l’après-midi, les organisateurs ont pu parcourir leur premier pas avec l’enfant dans les rues de Taintignies. Afin que chacun puisse prendre ses marques. Pour aller plus loin dans la démarche, et pour apprendre exactement le fonctionnement de la joëlette, les coureurs de la Raindingteam et le petit Eloi s’entraîneront régulièrement ensemble. Une belle histoire qui se poursuivra jusqu’au 20 mai prochain, date de l’événement dans la Capitale.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...